• T.L.

Pré-Grille : Espagne 2021.


https://blogzineauto.com/f1-gp-barcelone-dates-horaires-espagne-17653/
https://blogzineauto.com/f1-gp-barcelone-dates-horaires-espagne-17653/

Après un début de saison chamboulé par rapport à d'habitude, ce weekend on retrouve une formule plus classique, et on entame, par la même occasion, la valse des courses chiantes. Bon, ce n'est une surprise pour personne, à Barcelone, généralement, on s'emmerde.. Fort.. Cette année pourrait cependant déroger à la règle, puisque de la pluie est (pour le moment) annoncée pour le Grand-Prix. Croisons les doigts.. En tous cas, ce qui est sûr et certain, c'est que malgré le potentiel ennui élevé, ce circuit offrira deux choses : un nouveau virage 10, resurfacé, qui apportera, au moins en début de weekend, un peu de renouveau, mais surtout, ce tracé Catalan jouera le rôle de juge de paix, puisqu'il est certainement le circuit le plus complet du calendrier.


Ce sera donc une parfaite occasion de voir la bataille attendue entre Red Bull et Mercedes. Quelle voiture est finalement meilleure ? Se valent-elles ? Ce weekend apportera un élément de réponse important. On a vu les moteurs Honda en souffrance à Portimao, et dont la fiabilité reste incertaine.. Encore une fois, Max Verstappen a semblé avoir des soucis de vitesse de pointe.. Ce qui ne fut pas le cas de Mercedes qui, avec toute son expérience, avait privilégié un package aérodynamique orienté sur la vitesse, et non l'appui. Pari gagnant. Mais ce wekeend, les choses seront différentes, sur un tracé qui réunit aussi bien virages en appui, que secteurs sinueux, et longues lignes droites. Pour le moment, difficile de détacher un favoris dans ce duo de tête.


Derrière, il va falloir être accroché. Entre Ferrari, McLaren, Alpine, Alpha Tauri et Alfa Romeo, toutes peuvent potentiellement aller chercher des points. Bien que les gros points semblent destinés à Ferrari et McLaren, on a vu deux Alpine très en forme au Portugal, avec un moteur puissant, et surtout, une voiture collée au sol. Ce n'est pas pour rien qu'Alpine détenait le record absolu dans le troisième secteur, là où tout le monde était en perdition. J'aimerais, et j'espère, voir Alpine se mêler à la lutte pour les gros points. Je suis aussi très curieux de voir Daniel Ricciardo, revenir sur un tracé habituel, connu, pour voir comment il arrive à s'adapter à cette McLaren que Lando Norris maîtrise tant. Avoir un midfield aussi serré que celui-ci est très passionnant et très intéressant, mais est aussi très déstabilisant, puisque l'ordre peut changer à tout moment, et qu'en fonction des tracé, chaque voiture performe différemment.. Encore une fois, ce n'est que la quatrième course de la saison, et il est difficile de dégager un réel ordre précis. On en sera peut-être plus ce dimanche soir.


Même si la lutte pour le haut du midfield semble attribuée à McLaren, Ferrari, et peut-être Alpine si l'équipe reste en forme, attention de ne pas enterrer Alfa Romeo ou Alpha Tauri. La première sort d'un bon weekend Portugais dans l'ensemble, même si la course de Kimi Raïkkönen s'est terminée dès la première boucle. La voiture s'est positionnée là où elle devait être, sur un tracé très technique et difficile. Le retour sur un circuit plus classique pourrait jouer en leur faveur. Et espérons que cela joue aussi en la faveur d'Alpha Tauri, qui reste sur un début de saison très mitigé.. Le soufflé semble être retombé, et le rythme avec.. La semaine dernière, l'équipe a eu beaucoup de mal, et a réussit à arracher un petit point en fin de course. Il est très compliqué d'estimer cette équipe, tant son rythme à Bahreïn et Imola était encourageant, mais tant la malchance a plombé cette bonne dynamique. En tous cas, Portimao n'était pas un bon weekend, et ce dernier a peut-être révélé le vrai niveau de cette voiture.. Il a sûrement révélé celui des Aston Martin, plus qu'à la traîne.. Une voiture qui est ratée, c'est évident, et que ses pilotes n'arrivent pas à faire marcher. Deux courses anonymes, aussi bien de Vettel que de Stroll, et je m'attends sensiblement à la même chose en Espagne.


Enfin, en fond de grille, je n'ai pas beaucoup d'attentes.. Je pourrais en avoir, avec Williams, mais la semaine dernière nous a démontré que malgré une qualification exceptionnelle, la voiture retombait dans ses travers en course. Un rythme absent, qui pousse même Latifi à se faire dépasser par une Haas.. Honnêtement, je ne m'attends à rien, à part peut-être que George Russel termine devant l'une des Aston Martin en cas de bonne course ? Qui sait..? Et qui sait, Mick Schumacher pourrait lui aussi faire une bonne course en terminant devant une autre voiture ? Il a montré à Portimao que c'était possible, qu'il en avait le talent et la patience. Un travail dans l'ombre, qui ne saute pas aux yeux de tous, mais qui fait certainement de l'oeil aux autres équipes de la grille.. Au contraire de son coéquipier qui, encore une fois, s'est fait des ennemis.. Un pilotage approximatif, que l'on peut excuser, mais des attitudes dangereuses pour lui et pour les autres. A deux reprises Nikita Mazepin n'a pas respecté les drapeaux bleus : en qualification, devant Latifi, en s'arrêtant en plein milieu du premier virage, et en course, manquant de s'accrocher avec Sergio Perez. J'ai beau essayé de le défendre, c'était peut-être trop tôt pour Mazepin, qui semble avoir du mal sportivement, et physiquement, en témoigne les coussins présents dans la voiture pour tenir son cou dans les virages en appui..

Qui a le plus à perdre ?

Alpha Tauri. Comme expliqué plus haut, ce tracé est un juge de paix concernant les performances de chacun. Très en forme en début de saisons, ce sont de gros points qui ont échappés à l'équipe de Faenza. S'il s'avère que cette voiture n'est pas si étincelante que cela, Alpha Tauri pourrait bien perdre gros : une bonne dynamique, déjà entachée au Portugal, un coup dur pour le moral, une perte de crédibilité dans ce midfield, et surtout, cela devrait faire naître de gros regrets sur le début de saison. Si l'équipe se place ne serait-ce qu'au niveau d'Alfa Romeo, les gros points échappés à Bahreïn et à Imola feront très mal en fin de saison, et cela se ressentira dès ce weekend.

Qui a le plus à gagner ?

Nous. Le spectateur. On est persuadé que cette course sera une longue procession, chiante, où le vainqueur sera décidé sur une stratégie à un arrêt, et où 5 tours seront déterminants : les 2 premiers, celui avant de rentrer, celui pendant l'arrêt, et celui d'après. Imaginez que la course, pour on ne sait quelle raison, soit spectaculaire ? Un peu de pluie, un virage 10 qui ne grip pas, une qualification mouvementée, et hop ! On pourra passer un excellent dimanche après-midi ! Enfin, ça, c'est sur le papier.. Parce que bon.. On reste à Barcelone quoi..


Programme.

VENDREDI

Essais Libres 1 - 11h30 - Canal+ Sport

Essais Libres 2 - 15h00 - Canal+ Sport

SAMEDI

Essais Libres 3 - 12h00 - Canal+ Sport

Qualifications - 15h00 - Canal+ Sport

DIMANCHE

Course - 15h00 - Canal+

66 Tours


PARTENAIRES.png
FORMULE BLABLA jpg.png
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook